Golfe Persique

Les ÉAU dénoncent les attaques terroristes en France et refusent les discours de hostilité


Lors d’un appel téléphonique et dans le cadre du partenariat stratégique, Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abu Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, et Emmanuel Macron, président de la République française, ont parlé hier dimanche les relations entre les deux pays.

Le cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan a confirmé les fortes relations entre les deux pays amis, alors les deux pays ont évoqué plusieurs issues régionales et internationales d’intérêts communs.

De plus, Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, a dénoncer les attentats terroristes en France durant la dernière période, et a également exprimé ses condoléances au président français pour les personnes qui sont tués et a souhaité un rapide rétablissement aux blessés.

Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan a ainsi indiqué que ces actes sont contradictoires aux principes de toutes les religions qui encouragent la paix, la tolérance et l’amour et affirment la sainteté de l’âme humaine. Il a encore souligné son refus des discours de hostilité qui ruinent les relations entre les peuples, trouvant les sentiments de millions de personnes et servent ceux qui ont des idées extrémistes, en refusant aussi toute justification du crime, de la violence et du terrorisme.

Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan a évoqué que le prophète Mohamed, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, représente un grand caractère sacré chez les musulmans, alors que mélanger cette issue à la violence et à la politique est inacceptable, en soulignant que la relation entre les peuples doit passer par l’interconnexion des civilisations et des cultures et le respect mutuel, en louangeant les racines de la communication historique et civilisationnelle commune entre la France et le monde arabe. Il a également déclaré que les Émirats arabes unis sont clairs dans leur stratégie, parce qu’elle constitue un pays arabe et musulman qui cohabite avec le reste du monde sur la base de la tolérance, de la coopération et de l’amour du bien pour les autres.

En outre, cet appel téléphonique a évoqué la situation au Moyen-Orient et en Méditerranée orientale, et les deux pays confirment leur refus de toute pratique qui représente une menace de la sécurité et la stabilité régionales ou qui intervient dans les affaires intérieures des pays.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page