Médias

L’Arabie saoudite et le Qatar rouvrent les frontières terrestres et maritimes…Une Réconciliation ou atténuation du boycott?


Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, le cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammad Al-Sabah a déclaré
qu’un accord avait été conclu
afin que l’espace aérien et les frontières terrestres et maritimes seraient ouverts
entre le Royaume d’Arabie saoudite et l’État du Qatar,
en indiquant l’affirmation de tout le monde de l’unification
après la signature de la déclaration d’Al-Ula qui marque le lancement d’une nouvelle page,
dans leurs relations, et qui est dépourvue de n’importe quelles obstacles,
cependant cette étape met-elle fin au boycott du Quatuor arabe du Qatar?
ou est-il juste pour atténuer le boycotter ?
Alors les frontières aériennes, maritimes et terrestres entre l’Arabie saoudite et le Qatar
ont été ouvertes sans parler du retour des relations diplomatiques$
ce qui nous rappelle de la nature des relations qui ont été en 2013
lorsque les pays du Golfe ont retiré leurs ambassadeurs du Qatar sans fermer les frontières,
Tandis que les observateurs disent que la crise n’est pas encore terminée
mais elle peut changer la situation d’un boycott global à un boycott diplomatique
dont il y’a peu de choses qui indiquent que le Qatar va changer son comportement
en ce qui concerne les pratiques qui démoralisent ses voisins et le réseau Al Jazeera
qu’il utilise pour diffuser son message, attaquer ses voisins et se distancier de l’Iran et de la Turquie
Hussein Ibish, analyste à l’Arab Gulf States Institute à Washington
«Le fait de pousse le Qatar à ajuster ses relations avec la Turquie peut être juste un souhait étant donné le nombre de problèmes qui resteront probablement non résolus. Il y a une forte probabilité de désaccord à l’avenir et peut-être une autre crise sur les politiques qatariennes à un moment donné dans l’avenir».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page