L'Europe

Suisse: 63% des citoyens disent “non” à la burqa


63% des Suisses soutiennent l’initiative populaire d’interdire «se cacher le visage» dans les lieux publics

Le résultat a été selon un sondage, le premier du genre, sur le sujet, qui a été publié vendredi par le groupe de presse « Tamedia ».

L’enquête a été menée en janvier et a porté sur plus de 15 000 personnes et a été publiée par l’Agence de presse suisse.

Avec 63% d’intentions de vote favorables, l’initiative très controversée sur la burqa part d’un bon pied. Selon le premier sondage Tamedia, le texte soumis au peuple le 7 mars prochain est pour l’instant validé par une confortable majorité. 

Les participants au sondage approuvent le texte à 63% (52% de oui, 11% de «plutôt oui»). Fait notable en ce début de campagne, le taux d’indécision est très faible (2%).

Le gouvernement a exprimé son opposition au texte, qu’il juge « inutile », car les femmes qui portent le niqab sont principalement des touristes.

Les Suisses devraient voter le 7 mars sur cette proposition interdisant la dissimulation du visage dans les lieux publics, dans les lieux ouverts au public ou là où des services sont habituellement fournis.

À l’exception des lieux de culte, ou lorsqu’il y a des raisons de santé ou de sécurité, ou pour des raisons de climat ou de traditions locales.

L’initiative populaire a été lancée par un comité composé de personnes largement affiliées au Parti populaire suisse, le parti suisse le plus en vue, le parti populiste de droite, ainsi que le Parti de l’Union démocratique fédérale, un petit conglomérat qui défend les valeurs chrétiennes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page