Turquie

Le régime turc s’infiltre dans les pays arabes via l’enseignement


Le régime turc commence toujours par exploiter l’enseignement, dont les écoles turques de Somalie appuyées par Diyanet (présidence des Affaires religieuses) ont arrivé à s’étaler vite dans la société somalienne, notamment que Diyanet supporte certains élèves des écoles turques.

En effet, les écoles turques accordent les plus hauts diplômes à Mogadiscio, dont les enfants de l’élite dirigeante sont les plus inscrits.

Il faut indiquer que la Fondation turque IHH a établi la Faculté de l’Anatolie dépendant de l’Université somalienne Zemzem, qui est en fait la première faculté d’agriculture dans le pays où 40 étudiants étudient gratuitement en anglais, les méthodes modernes d’agriculture.

En outre, les Turcs n’infiltrent uniquement dans les pays via l’enseignement public, cependant ils ont également ouvert des écoles pour les adultes en langue turque et proposer des opportunités de travail dans leurs organisations à ceux qui expriment le turc.

De plus, le régime turc est alors surveillé les écoles consacrées à l’enseignement des méthodes d’al-Azhar, à travers l’aide des hommes du gouvernement allié à Erdogan, et les institutions Nile et Anadol pour gérer l’école secondaire du Cheikh Soufi et l’Ecole du 15 mai qui a été changée en institut de formation des jeunes filles géré par la Turquie, et aussi les noms arabes ont été modifiés en noms turcs. Notant exemple, l’institut de sciences de la santé est devenu l’Institut professionnel supérieur Erdogan de sciences de la santé, et un autre centre d’enseignement sous le nom de Centre d’enseignement Anatol a été créé constituant toutes les étapes d’enseignement du primaire au secondaire.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page